Aujourd'hui à Paris
07:30 : Mise des Téfilines
08:39 : Lever du soleil
13:00 : Heure de milieu du jour
17:21 : Coucher du soleil
18:12 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 15 Janvier 2021 à 17:03
Sortie du Chabbath à 18:16

Hiloulot du jour
Rabbi Méchoulam Zoucha D'anipoli
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Je vais me marier : par où commencer ?

Rédigé le Vendredi 7 Novembre 2014
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Je me trouve dans une situation assez compliquée.

Je vais Béézrat Hachem me marier cet été après une longue attente, mais vu que les parents de mon fiancé ne veulent pas s'impliquer ni financièrement ni autre et qu'avec mes parents les relations sont plutôt restreintes et tendues, on est obligé de tout faire nous-mêmes, sauf que l'on est perdu, personne ne nous aide, on ne sait même pas par où commencer ni même à qui s'adresser.

Toda.

La réponse de Rav Daniel ZEKRI
Rav Daniel ZEKRI
1360 réponses

Chalom,

Il me semble que la première démarche à effectuer est de contacter le Rav qui doit vous marier.

Il va vous expliquer que le mariage nécessite une préparation (lois du mariage, Taharat Hamichpa'ha) et convenir avec vous d'un calendrier pour l'enseignement de ces lois indispensables au bon fonctionnement du couple.

Pour info, si vous habitez en France, le mariage civil doit impérativement précéder le mariage religieux ('Houppa). Il est donc nécessaire de vous renseigner auprès de la mairie de votre quartier pour remplir les formalités administratives.

D'autre part, il y a l'aspect pratique et technique du mariage.

Le choix de la salle de réception, le traiteur, les musiciens, le photographe, la vidéo, l'imprimeur pour les cartes d'invitation, l'alliance que le fiancé remet à la fiancée sous la 'Houppa...

N'hesitez pas à demander des devis à plusieurs professionnels et faire jouer la concurrence.

Vous avez du travail sur la planche Baroukh Hachem, vous construisez un petit sanctuaire dans lequel vous ferez résider la Présence Divine dans la Paix et la joie.

Mazal Tov, Bécha'a Tova Oumoutsla'hat.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Daniel ZEKRI