c Question au Rav : Jeune couple et problèmes de chalom bayit

Jeune couple et problèmes de chalom bayit

Rédigé le Jeudi 5 Juin 2014
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis mariée depuis 1 an Baroukh Hachem, mais j'ai de gros problèmes de Chalom Bayit, je me dispute souvent avec mon mari pour rien du tout.

J'ai fait vérifier les Mézouzot, mais il n'y a rien.

Où est le problème ? Que dois-je faire pour que ça aille mieux ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27297 réponses

Bonjour, 

Vous rencontrez un problème d'une importance majeure.

A vrai dire, il n'y a pas de solution magique. Il est indispensable de fournir des efforts afin de parvenir à des résultats significatifs. Malheureusement, de nos jours, le mariage est abordé sans aucune préparation préliminaire. C'est vraiment dommage !

Le mariage est un édifice à édifier, sans les bases nécessaires, cela ne peut pas durer.

Un mariage qui n'est pas fondé sur les valeurs de la Torah est voué à l'échec. Tôt ou tard, les effets négatifs surgiront.

Ce sur quoi il faut mettre l'accent c'est surtout la pratique des Mitsvot (Chabbath, pureté familiale, Cacheroute des aliments, prières journalières, cours de Torah au moins une fois par semaine).

Les lois de la pureté familiale doivent être étudiées et appliquées dans les détails, sans quoi, disent nos maîtres, il ne peut pas y avoir de Brakha (bénédictions) dans le foyer.

Je vous conseille vivement deux choses très importantes :

1. Prier sans cesse, du fond du cœur, afin qu'Hachem puisse vous aider. Malheureusement, la prière est assez souvent reléguée au second plan. Son pouvoir est parfois totalement ignoré.

2. Lire des livres traitant de ce sujet et écouter des cours. Il y en a des dizaines en librairie ou sur les différents sites.

C'est uniquement en étant conscient de la gravité et de l'importance d'un sujet quelconque que l'on peut être en état et en mesure d'affronter nos pulsions et nos tendances. Rien d'autre ne pourra être autant bénéfique.

Essayez, vous verrez des merveilles !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN