Logo Torah-Box

Jeûner le 9 Av après un avortement

Rédigé le Mardi 28 Juillet 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Une amie à moi va malheureusement subir un avortement la veille du jeûne de Ticha' Béav.

Devra-t-elle jeûner ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39010 réponses

Bonjour,

L'avortement est strictement interdit s’il n’a pas été décidé d’un commun accord avec un Rav compétent !

Si, finalement, elle a recours à un avortement [après 40 jours de gestation], elle ne jeûnera pas.

Avant 40 jours de gestation : si elle ne se sent vraiment pas bien, elle ne jeûne pas.

Voir Kol Hamitabel 'Aléha, page 346.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Kol Hamitabel 'Aléa.
Comprendre la 'Amida de Roch Hachana

Comprendre la 'Amida de Roch Hachana

Comment prier avec la ferveur et la concentration requises ? Comment bien comprendre le sens de nos prières ? Votre prière de Roch Hachana ne sera plus jamais la même !

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN