Aujourd'hui à Paris
07:12 : Mise des Téfilines
08:21 : Lever du soleil
12:39 : Heure de milieu du jour
16:57 : Coucher du soleil
17:47 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Jeûner & prier menstruée

Rédigé le Mardi 21 Juillet 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Est-ce que l’on peut jeûner et prier quand on a ses règles ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23130 réponses

Bonjour,

1. Il est permis de prier et de réciter toutes les Brakhot durant la période des règles. Il est également permis de se rendre au Beth Haknesset.

Dans certaines communautés Ashkénazes, les femmes ne se rendent pas au Beth Haknesset durant les premiers jours des règles.

Depuis le début de la période des Seli'hot jusqu'à Sim'hat Torah [inclus], cela est permis, même dans ces communautés.

Si, en étant au Beth Haknesset, la femme sent que ses règles approchent, elle n'a aucune obligation de quitter les lieux.

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 88, Halakha 1, Halikhot Bétah, chapitre 11, Halakha 1-4, Yalkout Yossef - Otsar Dinim Laïcha Vélabat, chapitre 8, Halakha 9-10.

2. Lorsque les règles sont accompagnées de douleurs ou de maux de tête insupportables, la femme est dispensée de jeûner pour tous les jeûnes, excepté pour Yom Kippour.

Voir Michna Broura, chapitre 554, passage 11 et Iguerot Moché, Ora'h 'Haïm, volume 4, réponse 114, Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 554, passage 11, note 22.

Pour le 9 Av : Si la femme pense qu'en absorbant des médicaments antidouleurs, elle pourra jeûner, il lui est permis d'en absorber.

Pour Yom Kippour, il faut obligatoirement jeûner, mais il est permis d'absorber, sans eau, des cachets ou des gélules permettant de soulager les fortes douleurs.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN