Aujourd'hui à Paris
06:49 : Mise des Téfilines
07:51 : Lever du soleil
13:40 : Heure de milieu du jour
19:28 : Coucher du soleil
20:13 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

La prof de ma fille lui fait des réflexions sur sa Tsniout !

Rédigé le Jeudi 8 Septembre 2016
La question de Sabine B.

Bonjour,

Je suis maman d'une fillette de 5 ans scolarisée dans une école juive religieuse dans laquelle la Tsniout est de rigueur, ce que je respecte.

J'ai un gros souci avec les Morot (professeurs) de ma fille qui lui font des réflexions directement quasiment tous les jours depuis la rentrée (1er septembre), à savoir : une jupe juste au-dessus du genou.

En outre, l'Ozérèt (aie) de la classe est très souvent en jupe au-dessus du genou, ce qui semble ne déranger personne.

Aucune Mora auparavant n'a jamais eu ce type de comportement envers les enfants.

Ma fille est très sensible et a beaucoup d'empathie, elle craint sa Mora et se dispute avec sa maman pour s'habiller, de peur que la Mora la gronde.

Je ne sais pas quoi faire, j'ai envie d'exploser.

Je suis très énervée contre les Morot, c'est un manque de pédagogie...

Ça me dégoûte, et ça ne me donne envie de rien faire.

Je suis pratiquante traditionaliste et je déteste par dessus tout les donneurs de leçons qui oublient les fondamentaux d'aimer son prochain, la tolérance, l'enseignement, et l'histoire du Ba'al Chem Tov.

C'est triste, mais chez nous il y a trop de gens comme ça.

Je ne sais pas trop comment faire passer mon message.

Pourriez-vous m'aider ?

Que pensez-vous de ce que je vous relate ?

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
5059 réponses

Chalom Sabine,

La Tsniout nécessite en effet que la jupe soit en-dessous du genou, mais je suis d'accord avec vous que la remontrance ne doit pas être faite directement à la fillette et qu'il n'est pas logique d'exiger une chose des enfants que nous ne respectons pas nous-mêmes.

En ce qui concerne le règlement de l'établissement, vous ne pouvez pas leur faire de reproche, car, libre à eux de fixer leur règlement en accord avec les règles de Tsniout qui nous ont été ordonnées par la Torah. Par contre, concernant le manque de pédagogie de la Mora, je vous suggère de lui écrire au plus vite une lettre en lui expliquant gentiment que c'est à vous qu'il faut s'adresser pour ce genre de problème, et non à la fillette, et encore moins en lui faisant des remontrances, pour la bonne et simple raison qu'elle n'y est pour rien !

Vous devez aussi soulever le problème du manque de cohérence entre les exigences de l'établissement et le tenue vestimentaire de la 'Ozérèt.

Vous avez fait un bon choix de mettre votre fille dans un établissement religieux. Comprenez qu'il peut aussi y avoir des choses qui ne vont pas chez les religieux, car nul n'est parfait, mais à nous d'aider notre prochain à grandir en lui parlant avec douceur, et, pour cela, nous ne devons pas le juger, qu'il soit religieux ou laïc.

Bonne chance.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB