Aujourd'hui à Paris
07:15 : Mise des Téfilines
08:24 : Lever du soleil
12:40 : Heure de milieu du jour
16:55 : Coucher du soleil
17:46 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Ma belle-famille s'invite chez nous !

Rédigé le Mardi 12 Septembre 2017
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je rencontre des difficultés grandissantes avec ma belle-famille qui vient passer plusieurs jours chez nous sans nous consulter avant sur nos disponibilités.

De plus, quand ils viennent, ils sont très exigeants et demandent beaucoup de temps, ce qui n est pas facile à concilier avec le travail, des enfants en bas âge, et des problèmes de santé.

Mon mari a essayé de leur parler, mais ça a empiré la situation.

C'est une source de tension avec mon mari.

Que me conseilliez-vous ?

Merci.

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
249 réponses

Chalom,

Dans une situation délicate et difficile à gérer comme celle-ci, il y a deux solutions à appliquer simultanément : la prière, qui est l'essentiel, et le dialogue, qui est la Hichtadlout (effort personnel) !

Priez Hachem sincèrement de vous aider à trouver une solution qui pourra satisfaire toutes les parties et garantir le Chalom (paix) dans la famille. Consacrez chaque jour plusieurs minutes à cette requête, commencez par remercier D.ieu pour tous Ses bienfaits envers vous, vos parents, vos beaux-parents etc., puis demandez-Lui de vous aider. Vous verrez des miracles.

Concernant le second conseil, même si votre mari a déjà essayé de leur parler sans succès, il ne faut pas abandonner. Qu'il réitère sa demande, très gentiment et très respectueusement, en prenant bien garde de formuler des "messages-je" ("J'aurais énormément aimé vous recevoir, mais de cette manière, la chose m'est difficile", "Je vous aime beaucoup, mais je n'arrive pas à gérer cette situation", etc.), surtout sans les accuser ni tomber dans la critique ("Vous vous invitez toujours sans nous consulter", "On ne supporte plus votre intrusion", etc.).

Si le dialogue ne fonctionne pas, vous pouvez essayer de vous adresser à une tierce personne, neutre, qui pourra plaider votre cause auprès de votre belle-famille. Il est en effet probable que, de votre part, ils aient du mal à accepter la critique, mais que de la part d'une personne objective, ils se montrent plus compréhensifs.

Enfin, n'oubliez pas que tous les efforts que vous ferez (patience, compréhension) en faveur de votre belle-famille, surtout si vous êtes dans votre bon droit, sont d'une valeur incommensurable aux yeux d’Hachem, et vous garantiront toutes les bénédictions possibles. 

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA