c Question au Rav : Mon mari m'a trompé, comment le lui pardonner ?

Mon mari m'a trompé, comment le lui pardonner ?

Rédigé le Dimanche 5 Octobre 2014
La question de Anonyme

Chalom Rav.

J'ai appris cet été que mon mari m'a trompé avec de nombreuses femmes et depuis de nombreuses années. Je l'ai découvert malheureusement par son portable.

Nous avions 24 ans de mariage, 2 enfants.

Nous divorçons.

Mais mon problème est le pardon.

Comment faire pour le pardonner ?

Chana Tova.

La réponse de Rav Avraham KADOCH
Rav Avraham KADOCH
132 réponses

Bonjour Madame,

Je comprends le sentiment énorme de trahison que vous devez ressentir en ces moments. Surtout quand il s’agit d’une fidélité de nombreuses années qui n’a pas été réciproque. Ce jour de Kippour n’a pas dû être facile pour vous.

Vous savez que ce jour saint de Kippour pardonne les fautes uniquement pour ceux qui ont d’abord demandé pardon à tous ceux qu’ils ont offensés. Ce qui veut dire que Hachem n’accepte la Téchouva d’une personne qu’à la condition qu’il ait tout d’abord demandé pardon sincèrement à toutes les personnes qu’il côtoie. Évidemment en premier lieu l’épouse. Ainsi, avant de vous expliquer comment pardonner je voudrais savoir si votre époux est sincèrement venu vous demander pardon. Auquel cas, vous n’avez aucune obligation de lui pardonner.

Si par contre tel est le cas, il faudrait préalablement analyser les sentiments de votre époux.

Malheureusement aujourd’hui, le fait de tromper son épouse est chose courante, surtout pour les personnes qui ne sont pas dans la Torah et ne protègent pas leurs yeux ou leurs relations avec le monde féminin. Très souvent même, ces relations ne sont que la conséquence de tentations charnelles dépourvues de tout sentiment. La question serait donc plutôt de déterminer quelles ont été les motivations de votre époux qui l’ont amené à de tels agissements graves. Analyser pourquoi l’amour dans votre couple (non seulement relationnel mais surtout romantique et physique) n’a pas été alimenté ?

Si vous vous êtes donnés réciproquement les moyens de toujours alimenter le “piquant“ nécessaire (voir même vital) à chaque couple et qu’en dépit de cela votre époux est allé chercher “ailleurs“, cela montrerait qu’il est à un niveau moral extrêmement bas. Il sera alors, je pense, très difficile de construire une vie avec une telle personne. Mais puisque vous avez déjà vécu 24 ans de vie commune je ne pense pas que vous auriez investi autant envers une telle personne.

Je comprends tout à fait que vous soyez extrêmement peinée. Mais pensez-vous que le divorce sera la solution de votre bonheur ?

Quel âge a votre époux ? Je suis prêt à entamer avec lui toute une formation qui vous permettrait de remettre en place une “nouvelle“ relation entre vous. Seriez-vous prête à effectuer cet effort ? Pensez-vous qu’il serait prêt à entamer cela de façon sérieuse et assidue ? (Même à distance ce n’est pas gênant).

Ma proposition pourra peut-être vous paraître déplacée, compte tenu du sentiment que vous ressentez aujourd’hui et que je partage pleinement. Mais ma douleur est encore plus forte quand j’entends des femmes qui restent seules et divorcées pendant de très longues années, rongées par ce sentiment de trahison qui les empêche de retrouver une véritable joie de vivre…

Merci de m’éclairer sur ces quelques points afin que nous trouvions, ensemble, une solution.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham KADOCH