Aujourd'hui à Paris
06:24 : Mise des Téfilines
07:27 : Lever du soleil
12:35 : Heure de milieu du jour
17:41 : Coucher du soleil
18:27 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Prendre l'argent de son mari sans sa permission

Rédigé le Lundi 29 Décembre 2014
La question de Rachel B.

Bonjour,

Je voudrais savoir quelque chose d'un peu particulier.

Lorsqu'un couple est marié et vit donc sous le même toit, quand la femme se sert de l'argent de son mari (pour elle ou la maison) sans l'en informer, considère-t-on cela comme du vol ?

J'aimerais savoir cela d'un point de vu halakhique, y a-t-il des règles à ce sujet ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22638 réponses

Bonjour,

Il va sans dire qu'une fois mariés, l'homme et la femme ne forment qu'une seule entité.

Il est alors permis à la femme de dépenser l'argent qu'elle pense nécessaire pour "ses besoins" ou pour ceux du "foyer".

Pour cela, elle ne doit pas attendre une autorisation ou un accord quelconque.

Cependant :

1. Il y a certains maris, qui, pour une raison ou une autre, désirent participer aux "délibérations" précédant les dépenses éventuelles de leur femme; c'est un droit qu'ils revendiquent.

Dans une telle éventualité, la femme peut ressentir [à tort ou à raison] que sa liberté est bafouée ou quelque peu restreinte. Si c'est le cas, elle doit s'armer de patience pour devenir familière avec cette réalité ou prendre conseil avec un homme de Torah de grande envergure, patient, habile et intelligent.

Les réponses que fournissent certaines personnes dans ce domaine, ne brillent pas toutes par leur rigueur, leur cohérence, leur intérêt et leur logique.

2. Même s'il est tout à fait légitime que la femme puisse jouir de son propre salaire ou de l'argent gagné par le mari, mais dans bien des cas, cela requiert une action concertée. Et n'oublions surtout pas qu’une action concertée porte parfois, et même assez souvent, des fruits très agréables !

Que le peuple d'Israël puisse se vanter de votre mariage et que vous puissiez mériter toutes les bénédictions réservées à ceux qui marchent sur les sentiers de la Halakha.

En espérant que ces réponses vous donnent entière satisfaction, je reste néanmoins à votre entière disposition.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN