Aujourd'hui à Paris
07:12 : Mise des Téfilines
08:21 : Lever du soleil
12:39 : Heure de milieu du jour
16:57 : Coucher du soleil
17:47 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Problèmes de Chalom Bayit à cause de la Parnassa

Rédigé le Mardi 28 Février 2017
La question de Golda N.

Bonjour Rav,

J'ai souvent des disputes avec mon mari au sujet de la Parnassa.

Il a un petit business qui ne lui rapporte pas beaucoup (environ 1500 shékels par mois), et il suit en ce moment une formation de 6 mois (payante) que je lui ai conseillé dans l'espoir d'augmenter sa Parnassa, mais il ne s'investit pas du tout dans les études.

Il avait commencé le Kolel, mais il a arrêté.

A côté de ça, il a beaucoup d'exigences matérielles : il aime sortir le soir au resto, il ne veut pas qu'on aille habiter quelques mois chez ma mère pour se renflouer le temps qu'il ramène la Parnassa etc.

Tout cela me fait sortir hors de mois et lui crier dessus.

Que dois-je faire ?

Je ne veux pas être celle qui soutient le foyer financièrement.

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23130 réponses

Bonjour,

Vous écrivez :

« Tout cela me fait sortir hors de mois et lui crier dessus ».

Remarque :

Au lieu de lui « crier dessus », veuillez criez vers Hachem, Lui, Il entendra vos plaintes.

Ce n’est pas en élevant le ton que votre mari appréciera vos dires.

Vous allez suivre le « traitement » suivant.

Si dans quatre mois, vous ne remarquez pas une amélioration, veuillez me contacter de nouveau.

En attendant, « motus et bouche cousue ! ».

1. Le matin, à votre lever, n'oubliez surtout pas de faire Nétilat Yadaïm [trois fois sur chaque main en alternance] pour faire disparaître l'impureté de la nuit se trouvant sur les mains. Elle a des effets néfastes et indésirables.

2. Lorsque vous vous apprêtez à manger du pain : faire Nétilat Yadaïm correctement et avec beaucoup d'eau. Utilisez un ustensile prévu à cet effet, une casserole ou un grand verre dont les rebords sont uniformes [pas de bec verseur] et versez de l'eau abondamment : 3 fois sur la main droite et ensuite trois fois sur la main gauche. A chaque fois, efforcez-vous de verser au moins 15-20 cl [c'est le volume d'un verre classique]. Si l'ustensile utilisé est petit, remplissez-le à nouveau. Avant de vous essuyer les mains, récitez la Brakha "Al Nétilat Yadaïm" et seulement ensuite, séchez les mains.

Pendant la Brakha, ne faites rien, pensez à chaque mot.

3. Après avoir mangé du pain, il faut réciter le Birkat Hamazone comme si l'on se tenait devant le Roi des rois. Efforcez-vous de le réciter mot à mot, dans un Siddour, et en essayant de chantonner. Si cela vous paraît très difficile, essayez à nouveau ! Je vous assure qu'à ce sujet il y a des choses extraordinaires rapportées dans les écrits de nos maîtres !

4. Pour les hommes : rendez-vous trois fois par jour au Beth Haknesset pour prier avec Minyan.

Pour la femme : étudiez les lois de la Tsniout de l’habillement et mettez en pratique ce que vous apprenez.

5. Voir Pirké Avot, chapitre 2, Michna 4 :

"Accomplis Sa volonté comme tes désirs, pour qu'Il réalise ta volonté comme la Sienne. Renonce à ta volonté devant la Sienne, pour qu'Il détruise la volonté des autres devant la tienne."

6. Etudiez sérieusement les Halakhot du Chabbath et appliquez à la lettre ce que vous apprenez.

7. N’oubliez surtout pas de réciter la Brakha appropriée avant et après la consommation de chaque aliment.

8. Lorsque vous êtes dans un Beth-Haknesset, n’ouvrez la bouche que pour réciter des prières.

9. Le mari doit  r e s p e c t e r  sa femme [et la femme, son mari], c’est  i n d i s p e n s a b l e  pour mériter une bonne Parnassa.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Pirké Avot.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN