Aujourd'hui à Paris
06:40 : Mise des Téfilines
07:42 : Lever du soleil
13:42 : Heure de milieu du jour
19:41 : Coucher du soleil
20:26 : Tombée de la nuit

Paracha Haazinou
Vendredi 25 Septembre 2020 à 19:23
Sortie du Chabbath à 20:26
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Respecter ses parents ou protéger son couple ?

Rédigé le Mercredi 4 Février 2015
La question de Rachel B.

Bonjour Rav,

Nous sommes un couple marié depuis 2 ans Baroukh Hachem, et aurons bientôt un deuxième enfant !

Mon frère, après l'armée, a habité pendant une période chez nous, et malheureusement ça ne s'est pas bien passé. Il se mêle beaucoup de nos histoires de couple, et à cause de cela mes parents s'en mêlent également !

Je ne veux pas manqué de Kiboud Av Vaèm, mais je suis obligé de protéger mon couple !

Aidez moi !

Merci Rav.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1353 réponses

Chalom Rachel,

Votre question est fondamentale : IL NE FAUT JAMAIS PERMETTRE A VOTRE FAMILLE DE S'IMISSER DANS VOTRE COUPLE. C'est toute la base du mariage.

Cela ne veut absolument pas dire que vous manquez de respect à vos parents. Il faut leur expliquer que ce n'est bon pour personne, et que c'est la vérité de la Torah qui l'énonce. N'hésitez pas à mettre cela sur le compte d'un Rav si cela peut aider.

Tout dépend de vous : Vous devez être forte et ne pas les laisser entrer dans votre couple. S'il y a un problème, seule une personne compétente et extérieure peut vous aider.

Quant à votre frère, il ne peut pas habiter chez vous si cela occasionne des problèmes par la suite. Il faut lui dire clairement : votre couple passe avant !

Parallèlement, honorez vos parents, allez-les voir, mais toujours en gardant cette limite qui doit être infranchissable : ne jamais entrer dans votre couple.

Soyez forte, patiente, et n'oubliez pas la prière...

Vous verrez qu'avec le temps, la clarté, et la gentillesse, ils comprendront comme tous les parents.

Béhatsla'ha.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON