Dans la paracha de Ki Tissa, la Torah nous parle de la faute du Veau d'or, due notamment à l'impatience des Bené Israël. Cependant, comme le montre ce cours, il ne s'agissait pas d'une impatience égoïste, mais d'un empressement à recevoir la Torah. Et cela nous enseigne que, même dans l'accomplissement des mitsvot, il faut savoir patienter...