Le premier Beth Hamikdach a été détruit à cause de l'idolâtrie, des relations interdites et du meurtre ; mais il a été reconstruit au bout de soixante dix ans. Le second Beth Hamikdach, par contre, a été détruit depuis plus de 1900 ans à cause de la haine gratuite, et il n'est toujours pas reconstruit. Qu'est-ce que la haine gratuite ? Serait-elle plus grave que les trois fautes précitées ? Pourquoi ? Comment l'extirper de nos cœurs, afin de pouvoir mériter le troisième Beth Hamikdach ?  Réponses à travers des propos de Rav 'Haïm Pin'has Scheinberg.