En quoi l'emplacement, dans le Beth Hamikdash, de la Ménora et du Choul'hane est-il étonnant ? Quels enseignements (essentiels pour notre vie spirituelle) pouvons-nous en tirer ? Réponse à travers des propos du Sforno et du Beth Halévy.