La paracha de Emor contient 63 mitsvot, soit plus de 10% des mitsvot de la Torah ! L'une d'elles est la mitsva 294, à savoir l'interdit d'abbatre un taureau (ou un mouton) et son petit le même jour. La Torah ne nous permet donc pas d'égorger aveuglément un troupeau de bétail, ni de manger de la viande à n'importe quelles conditions. Mais le but de cet interdit de tuer une mère et son fils le même jour est-il simplement de ne pas faire souffrir l'animal ? Réponse à cette question à travers un passage du Zohar et des propos de Rabbi Yonathan ben 'Ouziel.