Au début de ce cours, Rav Shoushana parle brièvement d’un parallèle entre l'Homme et le Beith Hamikdash. Il dit que le Temple de Jérusalem est décrit comme étant un lieu de dialogue entre Hachem et l'Homme; et fait -à ce sujet- référence à un passage du 'Houmach qui parle des Kérouvim. Il montre la nécessité du dialogue entre l'homme et son prochain, rappelle la grandeur de la téfila et parle de la mitsva de véahavta léréakha kamokha. Il ramène plusieurs opinions au sujet de ce qu’étaient les Kérouvim, rappelle et explique qu'il y a chivim panim laTorah; et montre que -contrairement à ce qu'on pourrait penser- la Torah n'est pas quelque chose de totalement figé...