A travers des passages de Guemara, un Midrash sur Yossef Hatsadik et des histoires de tsadikim, ce cours explique ce qu'est la confiance en Hachem. Il montre notamment qu'elle ne doit absolument pas être un prétexte pour "justifier" de l'inconscience ou de la paresse.