Il y a une cinquantaine d'années, à Jérusalem, un couple est venu divorcer. Le Beth Din demanda un délai de réflexion et, entre temps, un des Rabbanim présents alla leur rendre visite. Il donna au couple une étonnante ségoula: que l'un deux change de nom, et que pendant trente jours, le conjoint qui garde le même nom prononce le nouveau prénom de l'autre à chaque fois qu'il le salue. Et cela renforça effectivement le chalom bayit de ce couple. Pourquoi ? En quoi consiste la mitsva de chéélat chalom, et comment l'accomplir ? Que dit la Guémara au sujet de celui qui ne répond pas la personne qui le salue, et comment comprendre ses étonnants propos ? Est-il conseillé de saluer un racha'  et même un goy ? Pourquoi ?