Un homme avait pris sur lui d'accomplir la mitsva de dire chalom, et il l'accomplissait avec un soin particulier. Ainsi, même lorsqu'il voyagea en Uruguay, il me manqua pas une seule fois de saluer en premier chaque homme qu'il rencontrait. Et cette mitsva lui sauva la vie, comme le montre l'histoire rapportée au début de ce cours. Après cette dernière, les sujets abordés dans ce cours sont : dire chalom avant la tefila ; dire chalom à un goy et à un racha'; dire chalom à une femme.