Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:42 : Heure de milieu du jour
19:39 : Coucher du soleil
20:23 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Mikvé à la mer ?

Rédigé le Dimanche 18 Juin 2017
La question de Notahina R.

Bonjour Rav,

Peut on pratiquer le Tévila (immersion) dans une mer, un lac, ou un grand bassin rempli d'eau douce ou salée ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22252 réponses

Bonjour,

La mer est considérée comme un Mikvé à part entière. Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 201, Halakha 5.

Pour les lacs ou toutes autres "sources" d'eau, voir : http://www.torah-box.com/question/faire-son-mikve-dans-le-lac-du-bourget_22423.html

Dans certains cas, il faut faire attention à ne pas se tremper dans un courant d'eau, mais dans une eau statique.

De l'eau ayant été puisée et transvasée dans un bassin n'est pas valable pour la Tévila [l'eau du Mikvé n'est pas puisée, mais simplement dirigée en courant ininterrompu jusqu'au bassin].

Si une femme veut se tremper dans les eaux de la mer ou dans une source d'eau naturelle, elle devra faire très attention aux points suivants :

1. C'est uniquement en cas de force majeure qu'il est permis de se tremper dans la mer.

2. C'est uniquement un Rav qui peut déterminer si l'on se trouve dans un cas de force majeure.

3. Lorsque cela est permis : il faut retirer tous les habits [maillot de bain également]. Il est interdit de se tremper en portant un habit quelconque. Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 198, Halakha 46. En cas d'impossibilité, il faut en faire part à un Rav.

4. Les alentours de l'endroit où l'on se trempe ne doivent pas être fréquentés [dans un rayon de 50 mètres minimum]. Sinon, la personne est gênée et se trempe très rapidement d'une manière incorrecte.  Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 198, Halakha 34.

5. Il est obligatoire d'être en présence d'une autre femme qui se tiendra au-dessus de l'endroit où la femme se trempe afin de vérifier qu'aucun cheveu ne reste à la surface. Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 198, Halakha 40. En cas d'impossibilité, il faut en faire part au Rav.

6. Il est obligatoire de se tremper à un endroit où l'eau est suffisamment profonde : où la surface de l'eau est à 30 centimètres [minimum] au dessus du nombril. Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 198, Halakha 36-37.

7. Il est obligatoire de vérifier l'eau à l'endroit où l'on se trempe. Assez souvent, il y a des matières grasses à la surface de l'eau. Dans un tel cas, c'est une 'Hatsitsa et l'immersion est remise en question. Voir Chiouré Chévet Halévi - fin du commentaire sur Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 198, Halakha 33.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN