c Question au Rav : Mon mari ne veut pas quitter sa maîtresse !

Mon mari ne veut pas quitter sa maîtresse !

Rédigé le Dimanche 7 Février 2016
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Mon mari n'est pas du tout religieux, moi plutôt.

Il a été muté en province, et je viens d'apprendre qu'il y avait une maîtresse non-juive..

Il me dit qu'il m'aime toujours, mais ne veut pas la quitter.

Il a 65 ans, et je suis actuellement hospitalisée.

Que dois-je faire ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27714 réponses

Bonjour,

Si votre mari n'est pas religieux, vous pouvez lui en vouloir d'agir de la sorte, mais, bien entendu, dans une certaine limite.

Je ne suis pas l'avocat des "pauvres", mais votre mari ne possède pas les moyens lui permettant d'être loin de la faute.

Le monde dans lequel nous vivons appelle non seulement à l'infidélité, mais aussi à la débauche et à la perversité.

Cela n'épargne pas les diplomates et les hommes politiques les plus haut placés à travers le globe.

Seule l'étude de la Torah et l'accomplissement des Mitsvot sont une garantie contre la faute.

Hachem nous dit : "Si vous étudiez Ma Torah, vous ne serez pas livrés entre ses mains [du mauvais penchant]". Voir Talmud Kidouchin 30b. Sinon...

Vous devez considérer votre mari comme étant atteint d'une maladie qu'il faut soigner.

Vous devez, non seulement, discuter avec lui afin de lui donner l'envie de ne pas diriger son regard ailleurs que vers vous, mais aussi et surtout, le pousser à étudier et à accomplir le plus de Mitsvot possible.

Ce n'est pas une tâche des plus faciles, mais c'est la seule solution. Voir Rambam, fin des Hilkhot Issouré Bia.

Vous pouvez et vous devez prier pour sa guérison. Hachem exaucera vos prières. Voir Téhilim, chapitre 145, verset 18 et Téhilim, chapitre 81, verset 11.

En aucun cas, il ne faut penser à une séparation. Et que l'on ne vous dise pas le contraire.

Je suis à votre disposition pour toute question supplémentaire.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

N.B.

Transmettez-moi votre prénom ainsi que celui de votre maman, nous prierons pour vous afin que vous puissiez recouvrir une très bonne santé.
Mékorot / Sources : Rambam.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN