Aujourd'hui à Paris
06:40 : Mise des Téfilines
07:42 : Lever du soleil
13:42 : Heure de milieu du jour
19:41 : Coucher du soleil
20:26 : Tombée de la nuit

Paracha Haazinou
Vendredi 25 Septembre 2020 à 19:23
Sortie du Chabbath à 20:26
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Nomination d'une fille : quand et comment ?

Rédigé le Mercredi 14 Mai 2014
La question de Maurice T.

Bonjour Rav,

Comment procéder à la nomination d'une fille ? Y a-t-il un temps pour donner le prénom ? Y a-t-il une limite de temps pour faire une Séouda ? Comment nominer de la meilleur façon possible ?

Merci par avance et Kol Touv.

La réponse de Rav Avner ITTAH
Rav Avner ITTAH
289 réponses

Chalom,

La nomination d’une fille doit être effectuée devant 10 personnes afin que le nom choisi se publie. Ainsi, dans Even Haézer chap. 129, p. 18, nous remarquons que le nom appelé à la Torah est retenu comme nom principal d’une personne. C’est pourquoi, en général, la nomination s’effectue lorsque le père monte à la Torah afin que le nom soit publié, mais il sera possible de la nommer devant 10 personnes sans monter à la Torah.

Pour le Kiddouch, il s’agit ici d’un remerciement envers Hachem (Séoudat Odaya) pour le miracle d’avoir fait naître cette petite fille. Il conviendra de le faire au plus vite dans la mesure du possible (le temps que votre femme se remette par exemple...), mais il n’y a pas de limite pour le faire dans le cas où on aurait oublié. J’avais même entendu le cas d’une jeune fille qui avait du mal à trouver un Chiddoukh, et lorsque les parents ont vérifié, ils se sont rendu compte qu’il n’avait pas fait de Kiddouch à sa naissance et lui ont donc fait à 25 ans !

Il conviendra de la nommer au plus vite car le nom influence sur les vertus de l’enfant (Séfer ’Hassidim par. 244, Midrach Tan’houma Parachat Haazinou), et de plus, si on veut prier pour qu’elle grandisse au mieux, il serait préférable qu’elle soit nommée.

Quant au choix du prénom, il est ramené au nom du Ari zal (Cha'ar Haguilgoulim hakdama 23) que les parents ont le Roua’h Hakodech lorsqu’ils donnent le prénom à l’enfant. Ceci étant, on choisira des prénoms de nos matriarches comme Sarah, Rivka, Rahel, Léa, Esther et d’autres prénoms des femmes saintes de la Torah, sachant que la personnalité de cette Tsadéket influencera sur votre fille. Lorsqu’on nomme par des prénoms occidentaux, l’influence sera ressentie dans l’autre sens, D.ieu préserve.

Mazal Tov.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avner ITTAH