Aujourd'hui à Paris
07:12 : Mise des Téfilines
08:21 : Lever du soleil
12:39 : Heure de milieu du jour
16:57 : Coucher du soleil
17:47 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Trop gentil, défaut ?

Rédigé le Jeudi 19 Mars 2015
La question de Anna C.

Bonjour Rav,

Est-ce un défaut d'être trop gentille ?

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1377 réponses

Chalom,

Le Rambam (Hilkhot Dé'ot) explique que le but de l'homme est d'atteindre le juste milieu dans tous les traits de caractère. Par conséquent, la gentillesse, la bonté, sont des vertus exceptionnelles si elles sont bien cadrées. Une bonté exagérée peut effectivement devenir un défaut. Par exemple ?

Le Midrash Tan'houma (au début de la Paracha Chémot) révèle que si Ichmaël est sorti du droit chemin, c'est de la faute de son père Avraham. En effet, il ne réprimandait pas son fils. En d'autres termes, il était trop gentil.

Ce sera justement Sarah qui mettra les limites nécessaires pour cadrer la bonté de son mari. Elle décida de renvoyer Ichmaël : cela paraît cruel et opposé à la bonté. Pourtant, D.ieu lui donna raison et dira à Avraham d'écouter sa femme...

Grâce à l'étude de la Torah, vous pourrez arriver au Emet, à la vérité : savoir quand il faut agir avec bonté, et quand il faut dire NON.

Béhatsla'ha.

Mékorot / Sources : Rambam, Midrach Tan'houma.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON