Dans la paracha de Vayichla'h, la Torah nous parle de la prise de Dinah par Shékhem, et de la réaction que cette tragédie a suscité chez les fils de Yaacov. Elle dit que cet événement était une atrocité, mais aussi "une chose qui ne se fait pas". Ce cours explique la raison de cette précision à travers un commentaire du Beth Halévy et quelques histoires. Il montre ainsi que, même si certaines personnes doivent parfois être encore plus respectées que d'autres, il y a des limites qui, quelle que soit l'identité de la personne à laquelle on doit du respect, ne doivent jamais être franchies.