Paracha Tsav
Fête actuelle : Pourim
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Que penser du christianisme ?

Rédigé le Mercredi 29 Juillet 2015
La question de Rachel M.

Bonjour,

Je voudrais savoir ce que vous pensez du christianisme car je suis perdue. Je suis chrétienne et j'aime D.ieu de tout mon cœur et de toute ma force.

J'ai alors voulu retracer le parcours du christianisme, et je me rends compte aujourd'hui que l'église rejette pratiquement tout d'Israël.

Je m'adresse à vous car les différentes personnes que j'ai questionnées, dont des pasteurs, ont soit répondu très brièvement, soit avec virulence. Je sens bien qu'il y a un tabou (qui me pèse car je cherche la vérité de mon D.ieu).

Je vois bien qu'Israël est sous la protection de D.ieu. Vous êtes les pères du christianisme, alors vous avez sûrement un aperçu fort intéressant concernant ma croyance.

De plus, je me pose beaucoup de questions sur mes origines car mes grands-parents sont partis d'Allemagne pour s'installer en France, sans oublier de changer leurs noms de famille juste avant la guerre. Ils ne veulent pas nous dire pourquoi. Je sens dans mon cœur qu'Israël est ma racine.

Je me sens totalement perdue, je ne sais pas quoi faire, penser. Où est la vérité ?

Je vous remercie de tout cœur pour ce site.

Bien à vous.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
3695 réponses

Chère Rachel,

Le christianisme contredit plusieurs principes de foi basiques du judaïsme, comme par exemple que D.ieu est Un (il n'y a pas de trinité) ou encore qu'Il n'a ni corps ni forme, que la Torah ne changera jamais et que Moïse est le Prophète des prophètes.

Si vous croyez en la foi juive, vous pouvez appliquer les 7 lois Noa’hides (les 7 lois auxquelles chaque non-juif est astreint) : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas pratiquer l'adultère (ainsi que toutes les immoralités sexuelles comme l'inceste), instituer des tribunaux intègres (ou faire partie d’une société qui s'en soucie), ne pas blasphémer, ne pas pratiquer l'idolâtrie, et ne pas consommer la chair d'un animal vivant.

Ainsi, vous aurez accompli votre devoir de non-juive au regard de D.ieu d'après la Torah.

Si cela vous semble insuffisant, vous pouvez envisager la conversion.

Bonne chance !

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB
Haut de page