Voir la vidéo Télécharger la vidéo
Débat en compagnie de Rav Jean-Paul Amoyelle et de Rav Israël-Méir Crémisi, animé par Alexandre Rosenblum.

Avec le cercle familial et la vie communautaire, l’école juive est le troisième pilier majeur de l’éducation juive en France. Apprentissage du Tanakh, de l’hébreu, mais aussi fréquentation d’enfants juifs, l’école juive a cette mission fondamentale d’éviter le fléau de l’assimilation.

En parallèle de cet état des lieux préalable, la communauté juive de France fait face à de nombreux changements comme le phénomène d’Alyah qui s’est renforcé considérablement depuis 2012, la crise économique, le mariage mixte et la dégradation du climat sécuritaire en école publique depuis le début des années 2000.

Malheureusement, nombre de parents font le choix pour leurs enfants de l’école laïque. La question principale de notre échange sera de savoir s’il est possible de préserver son identité juive dans une école laïque, et comment encourager les parents à inscrire leurs enfants en école confessionnelle ?

1 - Pourquoi, aujourd’hui, seulement un tiers des enfants en France sont scolarisés dans des écoles juives ?

2 - L’école laïque, choisie ou subie ? Quelles sont les principales raisons prévalant aujourd’hui au choix de l’école laïque ou au fait de “subir” l’école laïque ?

3. Y-a-t-il u problèmes de l’écoles juive en France ?

3 - Comment remettre l’école juive au centre des préoccupations parentales ?

4 - Un enfant Juif peut-il “survivre” à l’école laïque ? Si oui, de quelle façon ?

Alexandre ROSEMBLUM