Aujourd'hui à Paris
06:30 : Mise des Téfilines
07:32 : Lever du soleil
13:44 : Heure de milieu du jour
19:55 : Coucher du soleil
20:40 : Tombée de la nuit

Paracha Ki-Tavo
Vendredi 20 Septembre 2019 à 19:35
Sortie du Chabbath à 20:39

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Filles-garçons : pourquoi ne pas se parler ?

Rédigé le Mercredi 21 Octobre 2015
La question de Naomie B.

Bonjour Rav,

Pourquoi est-ce tellement important de ne pas parler aux garçons quand on est une adolescente ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
16505 réponses

Bonjour,

Il n'est pas possible de vous dire autre chose que l'avis de la Halakha :

Cela est interdit.

Je sais que cette réponse n'est pas à la mode, mais que puis-je faire ?

Mon employeur, dans le Ciel, m'a fait promettre de dire uniquement la vérité.

Explications :

Lorsque la Torah traite des relations interdites, elle emploie l'expression : "Vous ne vous en approcherez pas".

D'où la nécessité de garder distance !!!

Cela démontre également la nécessité de mesures de précaution pour préserver la pureté et la moralité !!!

D'autre part, la Torah nous enseigne qu'une mise en garde est adressée aux autorités de chaque génération afin qu'elles prennent les mesures nécessaires pour que des transgressions ne soient pas commises.

Les autorités rabbiniques ont, donc, le devoir et l'obligation d'ériger une "haie protectrice autour de chaque Mitsva", pour éloigner les hommes du péché et pour leur faire prendre conscience de la gravité des interdictions.

C'est pourquoi, les garçons n'ont pas le droit de parler ou de jouer avec les filles.

D'autre part, le fait même de porter son regard sur une jeune fille ou sur une femme qui n'est pas la sienne est strictement interdit. Voir Rambam Hilkhot Issouré Bia, chapitre 21, Halakha 2-3 et 21 ainsi que chapitre 22, Halakha 18-21.

Une fille qui ne garderait pas ses distances avec les garçons enfreint l'interdiction de mener l'autre à la 'Avéra - au péché. Ceci est d'une extrême gravité.

Les lois régissant les relations interdites constituent le fondement de la sainteté du peuple juif.

Hachem dit : "Si vous vous rendez impur par ces fautes, Je ne serai plus votre D.ieu, car vous vous serez séparé de Moi".

Il est important de rappeler qu'Hachem fit venir le déluge à l'époque de Noa'h pour détruire le monde. L'une des raisons essentielles de ce châtiment fut la pratique générale des relations interdites.

Les relations interdites incluent, entre autre, les relations intimes avec une femme qui n'est pas la sienne.

Certaines de ces relations sont punissables de mort par le tribunal.

D'autres, sont punissables de Karèt - retranchement [mourir avant 60 ans ou être retranché du monde futur ou mourir jeune et perdre sa part dans le 'Olam Haba].

Plusieurs versets de la Torah affirment que lorsque de telles fautes sont réalisées au sein du peuple juif, la Chekhina (présence Divine) nous quitte et nous sommes livrés à la méchanceté de nos ennemis sans pouvoir bénéficier de la protection Divine. Le verset dit : "Hachem ton D.ieu marche au milieu de ton camp pour te sauver et livrer tes ennemis devant toi, [donc] ton camp sera saint, [pourquoi] afin qu'Il ne voie pas chez toi de chose honteuse et qu'Il se détourne de[s habitants se trouvant sur] tes territoires".

Le fait même de parler avec une fille ou une femme qui n'est pas la sienne est strictement interdit, si ce n'est dans des cas bien précis.

Le Rav Dessler dit que le Yétser Hara' a été créé pour faire de l'homme sa proie.

Si l'on reste indifférent à un type d'attaque, il remportera la victoire en usant des tactiques différentes.

En étant constamment exposé à son Yetser Hara', on perd toute sensibilité à la sainteté et on est entraîné par le flot général de corruption que véhicule notre époque.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Rav Eliahou Eliézer Dessler, Rambam.
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur