Re bonjour les perles d’Israël !

Je suis de retour pour une nouvelle réflexion. Ce matin, en amenant mes enfants à l'école, je croise une maman qui avait l'air assez contrariée. Très vite dans ma tête j'ai pensé “qu'est ce que j’aimerais l’aider !”. Et là, une idée m’est venue… Je l’ai arrêtée et je lui ai dit : “Combien mon fils aime ton fils ! Quelle chance il a d’avoir une maman comme toi !”. J’avais tapé dans le mille ! Elle s’est mise à pleurer…

“Mais pourquoi tu pleures ? Oula peut-être que j'aurais dû me taire ?”. Et là elle me dit : “Merci.. merci.. je culpabilisais, je m’en voulais ce matin, car j’étais très nerveuse avec mes enfants… Combien ça m’est difficile ! Me réveiller tôt, me sortir du lit, réveiller tout le monde, préparer les sandwichs tous les matins, c’est la course ! L’un ne trouve pas sa chaussette, l’autre son tsitsit, la petite renverse son bol de céréales… alors je m’énerve et j’ai l’impression d’être une mauvaise maman ! Et pourtant combien je donne et me dévoue pour eux... mais malgré tout je me sens parfois dépassée… Et là tu me dis ces paroles, qui ont pansé mon cœur !”. 

Et là, dans mon cœur, un sentiment de bonheur : celui d’avoir fait du bien à l’autre, avec une simple phrase... 

Je me suis dis c’est incroyable ce cadeau qu’Hachem nous à donné, à nous, contrairement aux animaux. On a le pouvoir comme Lui de construire ou de détruire par la parole. Ce serait pourtant tellement simple de dire des paroles gentilles à nos maris, nos enfants, nos amies ou à de simples passantes qui se sentent si seules… Cela peut changer la journée d’une personne, voire une vie toute entière quand le moral est au plus bas !

Il faut que je vous raconte... Je vous promets, je l’ai fait ! :)

La semaine dernière, je croise une voisine. Elle me demande comment je vais, puis elle avance et s’en va en même temps qu’elle me pose la question. Et bien j’ai fait marche arrière, et je lui ai dit avec une pointe d’humour : “Au fait, tu m’as demandé comment je vais. Tu n’attends pas la réponse ? Pourquoi me poser la question si la réponse ne t’intéresse pas ?” :)

“Oui tu as raison… je suis vraiment désolée… bien sur que ça m’intéresse ! Comment vas-tu ? Je réalise à quel point on est toujours pressée, trop pressée... et on ne prend plus le temps de s’écouter vraiment !!”. 

J’ai beaucoup apprécié son honnêteté. Et si on prenait le temps de s’écouter ? Un mot gentil, un compliment, ça ne coûte rien et ça apporte tellement de bien ! Et si en plus on arrive à le faire avec un visage avenant, un sourire… alors c’est Bingo !

Allez mes amies ! Challenge n°2 (après celui des smartphones… https://www.torah-box.com/femmes/coaching/smartphones-notre-challenge_33675.html)

Dire le maximum de bonnes paroles au maximum de personnes (bien sûr dans des situations adaptées…). Notre mari, nos enfants, nos amies, nos voisines, et d’autres encore ! Je suis sûre que nous en sommes toutes capables et que beaucoup de bien découlera de ce bien là ! Alors j’attends vos actions en commentaires :)

À très bientôt !